27/05/2018

ADEO s’engage pour un bois responsable.

La mission d’ADEO est de créer, accompagner et rendre accessible leur rêve d’Habitat à tous les habitants du monde. A ce titre, les entreprises du groupe sont amenées à consommer d’importantes quantités de bois.

Mobilier, outils, décoration ou gros œuvre : le noble matériau est partout dans nos maisons. Il est donc naturel qu’ADEO et ses entreprises s’engagent pour un bois responsable.

 

Le bois responsable

 

L’objectif d’ADEO est clair : proposer un bois 100% responsable d’ici 2020. Derrière cet engagement, c’est toute une série d’actions concrètes qui se mettent en place progressivement dans chacune des entreprises du groupe. Le bois doit provenir de sources légales, ne pas être une essence menacée, il doit lors de son extraction, respecter la biodiversité, les sols et les cours d’eau…

 

Pour y parvenir, ADEO travaille avec les institutions les plus reconnues à l’échelle internationale : le Forest Stewardship Council, The Forest Trust, le PEFC : Programme de reconnaissance des certifications forestières ou encore le WWF… Des partenariats qui ont pour objectif de garantir le respect du Règlement sur le Bois de l'Union Européenne et d’aller au-delà. Depuis 2014, le groupe a diffusé sa politique bois et jalonné les étapes dans lesquelles les entreprises du groupe s’inscrivent (cartographie des approvisionnements, produits non marchands...)

 

Replanter pour préserver

 

Au-delà de ce travail de fond, ADEO mène depuis 2016 une politique ambitieuse de reforestation avec Reforest’action. Le principe est simple : pour chaque nouveau collaborateur du groupe, un arbre est planté. En 2017, cela représente 17 372 arbres, soit des milliers de chênes, de robiniers, de pins ou d’érables plantés en France.

 

Engagement à la fois symbolique et concret, cette campagne de reforestation s’inscrit également dans la politique de réduction des émissions de CO2 d’ADEO. En 2017, on estime que les nouvelles plantations vont compenser l’équivalent de 2600 tonnes d’émissions de gaz carbonique.

 

Evidement, l’opération continue en 2018. Rejoignez le mouvement !